Investissement dans une SCPI

Les différents moyens d’investir dans une SCPI

comment-souscrire-dans-une-scpi

La SCPI permet également d’investir dans l’immobilier, au même titre que l’investissement immobilier direct. Mais comment investir en SCPI ? Toutes les réponses à cette question dans le texte qui suit !

Investir au comptant dans une SCPI

L’investissement au comptant permet aux personnes qui ont des liquidités d’investir dans l’immobilier par le biais d’une société civile de placement immobilier SCPI. Ce type d’investissement est accessible à partir de 200 euros. Il vise trois principaux objectifs : la diversification des épargnes sur les placements non financiers, l’obtention d’un rendement exceptionnel pouvant atteindre les 5 %, mais surtout la perception d’un revenu trimestriel. Ce n’est pas tout puisque les épargnants bénéficient aussi d’une mutualisation des risques fonciers et locatifs. Plus encore, la gestion du patrimoine est prise en charge par la société de gestion. Cependant, une fiscalité pénalisante est prévue en cas de tranches marginales élevées.

Investir à crédit dans une SCPI

Investir à crédit dans une SCPI a pour objectif de se constituer un patrimoine immobilier à moyenne et longue échéance. Ce genre de projet répond aux attentes des investisseurs ayant une bonne capacité d’épargne mensuelle et un taux d’endettement peu important. Ils pourront, à travers cette formule, s’acquitter de leurs mensualités de crédit via les revenus distribués par la société de gestion. Ce type d’investissement accorde en outre de nombreux avantages aux épargnants. Par exemple, grâce à lui, ils seront à même d’optimiser leurs investissements par le biais du levier de crédit. Ils auront également la possibilité d’acquérir plus de parts. Il s’agit enfin d’un excellent moyen de préparer sa retraite.

Investir en démembrement dans une SCPI

Dans le cas d’un investissement en démembrement dans une SCPI, la propriété du bien est partagée entre deux personnes : l’usufruitier d’une part et le nu-propriétaire d’autre part. Ce dernier assure le contrôle de la chose démembrée au cours de l’investissement, et récolte la pleine propriété du bien (résultat du cumul de l’usufruit et de la nue-propriété) à la fin de l’activité. L’usufruitier, de son côté, peut profiter de l’ensemble des revenus tirés de son bien durant toute la période de démembrement. Il faut préciser ici que l’usufruitier peut être une entreprise (personne morale) ou un particulier. De plus, dans ce type d’investissement, les investisseurs ont la possibilité d’acquérir la nue-propriété des parts de la SCPI ou l’usufruit des parts de la SCPI. Au final, investir dans une SCPI en démembrement aide à se constituer un patrimoine à coût faible. Il s’agit d’ailleurs d’un investissement souple et accessible au grand public.

Investir en assurance vie dans une SCPI

Outre l’investissement à crédit, au comptant et en démembrement, il est également possible d’investir dans une SCPI assurance vie. Cette dernière forme d’investissement permet aux investisseurs de profiter d’un rendement attractif et d’une fiscalité avantageuse. De fait, elle concilie les avantages de la société civile de placement immobilier et ceux de l’assurance vie. Elle se destine, par ailleurs, aux épargnants désireux de percevoir de meilleurs revenus ou de tirer profit d’une défiscalisation, d’une transmission ou de plus-value.